Les grands chiens à la campagne et les petits en ville ! Cette répartition est-elle aussi logique qu’elle n’y paraît ? La nature et les besoins du chien ne sont-ils pas finalement ce qui prévaut afin de leur offrir de bonnes conditions de vie ?

Choisir son chien sur d’autres critères que le seul physique semble une évidence. Et pourtant, ce n’est pas cela qui prévaut au moment de prendre un chien !

Il y a des grands chiens qui peuvent tout à fait vivre en ville et en appartement ; il y en a aussi des petits qui auront besoin de beaucoup se dépenser. Tout n’est donc pas une question de taille.

Avant le physique et le caractère

« Le physique, le caractère devraient suivre de près, voire passer devant ! », analyse Antonio Ruiz, éducateur canin (Diplômé d’Etat Créatif Centre Pile Poil).

N’oublions pas que sur les 10 groupes dans lesquels sont classés les chiens de race en France, 9 ont pour point commun d’avoir des ‘’fonctions’’ : chien de chasse, de garde. Et seulement un groupe pour la compagnie.

Pourtant, aujourd’hui, on a tendance à exiger de ces chiens parfois de ne pas faire spécialement ce pour quoi ils ont été créés au départ. Mais le plus souvent d’être de bons chiens de compagnie (parfois les deux) dans des conditions de vie fort éloignées de leur nature et de leurs besoins.

Les a priori ou autres images collant à telle ou telle race sont aussi responsables de nombreux choix et de tout autant de déconvenues.

Chien en appartement : pas qu’une question de taille

« Je veux un petit chien parce que je suis en appartement ! » Ma réponse, indique Antonio Ruiz est invariablement : « Je vous conseille un chien calme quelle que soit sa taille plutôt qu’un petit chien, surtout s’il est nerveux ou sportif… comme les Jack Russel ou les bergers des Pyrénées : deux petites races qui ne peuvent s’épanouir en appartement que si leur maître, conscient de leurs besoins, leur procure la dose d’exercice nécessaire. »

Si votre logement fait partie intégrante de votre mode de vie, il n’est pas tout. Vous habitez peut-être en ville pour des questions de loyer ou de proximité avec votre travail alors que votre plaisir premier est de vous promener à l’extérieur !

Auquel cas, un chien sportif n’est pas forcement déconseillé pour vous. Tout comme vous êtes peut-être logé en pavillon avec un terrain plus ou moins grand, mais vous passez presque tout votre temps libre devant les écrans : télé, ordi, consoles de jeux. Auquel cas, il vous faudra choisir un chien particulièrement pantouflard. Et encore, même ceux-là ont besoin de sorties pour satisfaire leurs besoins, pour entretenir leur condition physique et pour leur sociabilité.

Un jardin ne suffit pas au bonheur !

Un jardin ne suffit pas au bonheur d’un chien ni à ses besoins fondamentaux. Tous les chiens ont besoin de se dépenser donc il serait préférable d’avoir un parc à proximité afin de pouvoir l’emmener régulièrement.

Célibataire ou famille nombreuse : deux choix différents ?

La vie n’est pas la même pour un célibataire, qui doit soit tout faire lui-même – ou encore demander de l’aide ou payer des professionnels du chien (pensionneur) – que pour une famille où les tâches peuvent être réparties : sorties, préparation des repas, visites chez le véto, brossage, éducation…

Pensez qu’avec un célibataire ou une grande famille les chiens sont presque toujours mieux à deux. Car deux chiens ensemble, c’est surtout deux fois plus de bonheur et la possibilité pour eux de se tenir compagnie quand les humains sont occupés ailleurs.

 

Fifille ou « ti mec » ?

Si vous avez un chien et que vous voulez lui donner un compagnon, choisir le second de l’autre sexe est conseillé. Cette façon de faire trouve ses limites à partir du troisième !

 

Etre responsable avant tout

Accueillir un chien n’est pas une décision qui se prend à la légère, car elle vous engage pour plusieurs années et vous devenez responsable de l’être vivant que vous avez choisi.

Faites une liste précise de vos attentes et de vos objectifs : chien de compagnie, de sport, de garde ou autre.

Puis renseignez-vous et pas uniquement auprès d’éleveurs ou dans des livres traitant de la race de vos rêves si c’est un chien de race que vous recherchez.

Demandez à des professionnels indépendants (éducateurs, vétérinaires ou personnes travaillant dans la protection animale) et tentez d’obtenir des renseignements fiables et objectifs.