Une bonne prévention permet de réduire le risque d’apparition de maladies. Et éventuellement de transmission de celles-ci à d’autres : chiens/chats comme  à l’Homme.

La prévention pour mon chien, à quoi ça sert ?

Une bonne prévention permet de prendre les devants et de contrôler les conséquences d’une maladie ou d’un accident déjà survenu en ralentissant sa progression et ses complications, en réduisant les rechutes. Et éviter l’apparition d’autres soucis qui sont pour beaucoup évitables lorsque l’on prend soin de son animal.

Mais qu’est ce que la prévention du chien ? La prévention du chien (ou du chat) c’est le fait d’effectuer la vaccination recommandée à son animal pour le protéger de certaines maladies connues et pour lesquelles il est possible de le protéger. Certaines de ces maladies ont de grave répercussions et peuvent être bien entendu fatales à votre animal. Ces vaccins s’effectuent de façon tout à fait simple en “collaboration” avec votre vétérinaire.

Également, en acte de prévention, on peut parler du fait de traiter son animal régulièrement au fil de l’année avec des antiparasitaires interne ou externes et autres vermifuges. Même si certains parasites ne se voient pas, ils peuvent être présents.

Les maladies du chien transmissibles à l’homme

Saviez-vous que certains parasites de votre chien sont transmissibles à l’homme et donc à vous ou à votre famille ? Certaines maladies, comme la toxoplasmose dans le cas du chat et de la transmission à la femme enceinte peut entraîner des cas de cécité à l’enfant sont très connues. Certaines autres maladies le sont moins mais peuvent être tout à fait aussi indésirables, notamment chez les bébés et les enfants en bas âge.

La teigne par exemple, peut être transmise par contact avec l’animal. La gale, qui causera de nombreuses démangeaisons également. Il existe également des maladies qui seront transmises via des bactéries transmises par griffure et morsure ou contact avec muqueuse ou peau lésée : la rage en est une. Attention, même si cette maladie a disparue de notre territoire français, il est intéressant de rappeler qu’elle n’a pas été éradiquée de la planète et il convient de respecter certaines distances avec les animaux, notamment lorsque vous visitez certains pays à risques. Cela est particulièrement valable pour un enfant qui souhaiterait caresser un chiot et qui se ferait mordre (même par un jeu sans intention mauvaise de l’animal, la peau peut être lésée avant le jeu ou après et la transmission se fera par contact avec la salive…). Il existe de nombreuses autres maladies, n’hésitez pas à vous renseigner sur ce blog nous produirons prochainement un article dédié ou directement auprès de votre vétérinaire professionnel.

chiens errant et parasites
attention aux parasites dont peuvent être véhicules les chiens errants que vous rencontrez

La castration ou la stérilisation de votre chien, un acte de prévention

 

Effectuer la castration de votre chien peut être considéré comme de la prévention, le saviez-vous ? En effet, cela peut déjà vous permettre de limiter les cas de fugues de votre chien. Ainsi, vous contribuez à sa sécurité. Il ne prend pas de risques de mauvaises rencontres (animaux errants, voitures, fourrière, accidents divers…). Il existe également des raisons médicales pour effectuer la stérilisation de votre chien, qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle. Il s’agit alors d’une stérilisation pour raisons de santé, de maladie de votre chien. Sachez que dans ce cas, vous pourrez alors prétendre à un remboursement par une assurance pour chien si vous avez souscrit à un contrat d’assurance santé animale. Les propriétaires de chiens se posent plus régulièrement la question lorsque leur animal est une femelle, notamment pour pouvoir avoir l’occasion de limiter les naissances et les grossesses de leur animal mais la question peut être tout à fait adaptée pour un animal mâle. Disons le clairement, la castration d’un chien mâle est encore assez sacralisée… de là à voir des parallèles avec la société civile…

La castration d’un animal mâle pourrait également avoir des répercussion positives sur son comportement selon les évaluations comportementales et suivant les interlocuteurs interrogés en matière d’éducation canine. Pour votre animal domestique, le mieux sera dans tous les cas d’en parler dans ce cas avec votre vétérinaire habituel, c’est lui qui sera le plus à même de vous conseiller.

Un suivi régulier pour une bonne prévention

La prévention pour votre chien passe par un suivi régulier avec, si besoin, une adaptation du traitement en cours afin qu’il soit le plus efficace possible lorsque un problème arrive.

C’est le vétérinaire qui en décide et qui est votre meilleur interlocuteur.

contrôle vétérinaire chiot
visite vétérinaire pour un jeune chiot

Pour aller plus loin en prévention avec une assurance responsabilité civile

Une assurance santé animale peut aider à faire face aux frais éventuels en cas de problèmes. Mais une telle « mutuelle » constitue aussi une aide non négligeable pour les produits de soin et d’entretien nécessaires tout au long de la vie de votre compagnon. Pour le garder en bonne forme le plus longtemps possible à vos côtés !

Sachez ensuite que dans le terme prévention nous pouvons également englober des notions comme la prévention du risque de causer un accident et de l’assurance responsabilité civile que vous devrez prendre peut être obligatoirement si vous avez un chien de catégorie I ou II. Vous pouvez contacter directement certaines assurance santé chien qui pourront vous renseigner sur le sujet. Si votre chien est un chien très actif, même si il n’est pas “catégorisé” vous pourriez avoir un avantage à prendre une assurance responsabilité civile couvrant les dommages que pourrait causer votre compagnon à quatre pattes !  

Add Your Comment